Décoration et design d’intérieur d’une maison contemporaine

Chez Cédric

Ce projet est le fruit d’une très belle rencontre avec le propriétaire des lieux. À sa demande, il fallait redonner vie à sa maison, l’aider à se la réapproprier ; c’est en douceur que nous avons commencé le travail.

Une décoration intérieure inspirée par des matériaux nobles et intemporels

Le lieu est inspirant : Une maison contemporaine aux volumes généreux et bien pensés qui rendent les circulations fluides, des lignes pures et affirmées, de grandes ouvertures sur la nature environnante, un choix de matériaux nobles et intemporels : du bois, du béton (aux murs et au plafond), de la pierre (au sol). 

C’est dans la pièce de vie principale, à la fois salon et salle à manger que tout a commencé.

Les murs et le plafond décaissé ont été repeints en blanc et l’ensemble des baies vitrées ont été habillées de rideaux sur mesure, avec un choix pour une teinte naturelle et intemporelle. Le tissu, qui est un mélange lin et coton, a volontairement été façonné en plis simples affleurant au plafond, avec un cassant de 7cm au sol, ceci, afin d’apporter du confort acoustique et de la volupté au cœur de cette coque contemporaine. 

Les pièces de mobilier et les luminaires ont été sélectionnés en résonance avec l’environnement de vie pour lequel ils étaient destinés : Une table à manger en chêne et ses chaises tapissées, trois suspensions en cuivre et verre soufflé et fumé montées sur une planche de bois flottée ramassée par le propriétaire, un tapis en laine, une suspension en feutre et bois…etc. Chaque objet invite ici à la contemplation et au plaisir des sens.

Et pour parfaire ce séjour, un meuble de curiosités a été dessiné pour accueillir une partie des trésors de vie et de voyage déposés ci et là par les habitants de cette maison. Afin de rester dans une démarche engagée et réfléchie, ce meuble sera réalisé en pisé avec la terre du jardin. Les niches seront quant à elles habillées de liège. 

Le souci du détail jusque dans les objets de décoration les plus simples

Dans l’aile ouest de la maison, se situe la cuisine. Afin d’apporter de la profondeur, de la nuance et de la douceur dans cet espace résolument contemporain, les murs ont été repeints dans un joli vert argileux de Farrow and Ball. Au-dessus de la table réalisée par le propriétaire lui-même, la suspension Vertigo en cuivre apporte de la légèreté, de la poésie et du mouvement. Et l’espace vide sous le plan de travail central, jusqu’alors inexploité, a permis d’y créer une vitrine éclairée dédiée aux wiskis, élixirs dont le propriétaire est fin connaisseur. 

Et parce que chaque détail compte, les poignées de portes, prises et interrupteurs ont été remplacés : objets fonctionnels et de désir, ils apportent du plaisir à la manipulation, jusque dans les gestes les plus communs du quotidien.

Une décoration d’intérieur invitant au confort

A l’étage, un premier espace TV, suivi d’une salle de jeux/ home cinéma, et enfin les chambres des enfants et pièces d’eau.  

Espace encore en projet, le ton de la décoration sera donné dès la montée, avec un vert kaki clair appliqué sur le mur de l’escalier et au plafond de cet espace TV. Au sol un parquet chêne naturel laissera passer la chaleur. Viendra prendre place un profond canapé, dessiné sur mesure et réalisé en contreplaqué de pin. Ses larges accotoirs permettront de soutenir un lit escamotable dissimulé au mur pour les invités de passage. Le choix des couleurs, l’accumulation de coussins, les proportions généreuses et la poursuite de la structure en un meuble montant sur le côté seront vecteur d’intimité et de confort. Le meuble se poursuivra en une tablette filante au mur pour conduire l’œil vers la salle de jeux/home-cinéma.

Ce second espace a été pensé comme une cabane contemporaine avec un plafond habillé de contreplaqué de pin, et un meuble sur mesure conçut dans le même matériau. Aux murs, un vert intense ne fera plus qu’un avec le billard, jusqu’à le fondre dans le décor. Un vide blanc sera volontairement laissé, comme une fenêtre de projection. 

Quand la décoration intérieure permet d’affirmer une personnalité

Seule pièce rénovée de l’étage, la chambre de la fille aînée de la famille ( une Virginia Wolf des temps modernes) a été pensée avec la volonté d’affirmer une féminité au naturel. 

De la perspective et de la profondeur ont été créées dans ce volume de pièce standard, en appliquant au plafond et au mur du fond le rose terre de Vaucluse de chez Argile. Les plinthes peintes en noir dessinent l’espace au sol et font le lien avec le dressing.  Le reste des murs ont quant eux été revêtus du blanc solaire chaux de Marrakech, toujours chez Argile. Au sol, un parquet chêne permet de laisser passer la chaleur.

Réalisé sur mesure, la tête de lit file en un espace de bureau avec son plateau en chêne qui semble suspendu ; la ligne est pure et élégante. Et l’applique murale se déploie et s’articule de sorte d’éclairer au besoin le coin nuit ou le coin de travail. Détail : le passe-fil du plateau est coordonné à la finition intérieure cuivrée de l’applique lumineuse.

Le projet n’est, à l’heure où je rédige ces mots, pas encore finalisé et mon travail de décoration d’intérieur poursuit son cours. Travailler son chez-soi ne se fait pas en un jour et demande du temps. À chacun son rythme.


Design d’intérieur et décoration d’une maison d’artistes

Chez Liv et ses parents

Quand le Design d’intérieur et la décoration permettent le rangement et la libération des espaces

Il y a des lieux charmants et attachants ; C’est le cas chez Liv et ses parents. Cette maisonnette nichée au cœur d’un village bordant la Loire, est atypique et se réparti sur deux niveaux de vie d’une quarantaine de m² chacun.

Le projet concerne ici le RDC composé d’une pièce de vie et de la cuisine. Le besoin de la petite famille était de gagner en rangement, en netteté et en clarté : c’est chose faite ! 

Mon parti pris en tant que designer d’intérieur et décoratrice a été de créer un grand mural de rangements de l’entrée principale jusqu’à la cuisine, ceci afin d’apporter de l’unité à l’ensemble. Je suis venue souligner les hauteurs sous plafond en exploitant entièrement l’espace disponible et  apporter une lecture horizontale plus fluide. Le meuble est peu profond et s’aligne aux poutres existantes. Pas de poignée (sauf pour la table à manger), la sobriété avant tout. Pour les finitions, le choix s’est orienté vers un matériau unique : du contreplaqué de peuplier (bois clair) protégé par de deux couches de vernis mat.

Le Design d’intérieur c’est aussi exploiter astucieusement le moindre recoin

Côté salon, le meuble est multifonction et cache derrière sa grande façade de bois une table pour 6 convives, ainsi qu’un bureau d’appoint , une penderie pour les manteaux, un espace pour les chaussures, et un grand nombre d’étagères déjà toutes exploitées.

Pour un côté plus accueillant et ouvert sur la pièce, le canapé (déniché sur le bon coin, comme le reste du petit mobilier) a trouvé sa place dans l’angle entre la fenêtre et la cheminée. Il fait face à ce mural sur mesure et permet d’en apprécier sa lecture globale. Pour les soirées films, il suffit d’abaisser la porte du bureau pour profiter pleinement d’une projection sur l’ordinateur. 

L’espace sous l’escalier a été lui aussi entièrement exploité : Un coin lecture d’une part, qui cache sous son assise un placard pour les bûches de bois. Et d’autre part, une cabane pour la petite Liv.

Repenser l’espace dans sa globalité, du salon jusqu’à la cuisine

Côté cuisine, des rangements encore, sur toute la hauteur, pour que chaque objet ou ustensile y trouve sa place. Mais également un espace pour la conservation des légumes, un autre pour les poubelles, et une niche centrale éclairée, pour le petit électroménager. 

L’agencement global se termine enfin par deux grandes portes derrière lesquelles disparaissent la machine à laver et la chaudière.

La cuisine, en gagnant en espace, en fonctionnalité et en clarté, a retrouvé ses lettres de noblesse. Au quotidien, les repas de la petite famille se prennent désormais ici, autour d’une ancienne table de ferme, chinée pour sa patine et ses dimensions rares.

Et parfaire l’achèvement du projet par la décoration d’intérieur

Si l’on se détache un instant de tous ces agencements sur mesure, pièces maitresses du projet, on notera que l’ensemble des murs du rez-de-chaussée ont par ailleurs été rafraîchis d’un joli blanc mat, ceci afin de gagner toujours plus en clarté et en netteté. Seul l’escalier, encore dans son « jus » sera bientôt repeint d’ un vert argile sourd et profond. Le sol stratifié existant, d’imitation bois, a été quant à lui conservé. 

Il en résulte une ambiance douce, et apaisante pour l’œil (et pour l’esprit !).

Enfin, la sélection des pièces finales s’est faite main dans la main avec les propriétaires du lieu pour un résultat à leur image : un intérieur non convenu, vivant, créatif, contemporain, pensé et engagé.

Un canapé d’angle, une table basse ancienne, des coussins fleuris et colorés en quantité, une suspension émaillée, un tapis et des voilages en lin naturel, un guéridon flashy, des fauteuils dépareillés, une table de ferme et ses bancs… Bienvenu dans cette adorable famille de bonobos des temps modernes !

Conclusion : le grand potentiel créatif des petits espaces

Les petits espaces ont ce potentiel créatif incomparable qui en rend leur conception passionnante. Ils demandent à la créatrice d’intérieurs que je suis, de l’ingéniosité et beaucoup d’imagination pour les rendre fonctionnels, beaux et agréables. Ici plus qu’ailleurs les détails ont toute leur importance.


Décoration intérieure d’un appartement Haussmannien

Chez Antoine et ses enfants

Une décoration intérieure aux lignes contemporaines et raffinées

Repartir de zéro. La vie est faite d’aléas, de moments de joie intense, et de périodes à surmonter dont on comprend souvent bien plus tard en quoi elles nous étaient bénéfiques. 

Lorsque le propriétaire m’a contactée, son nouveau “chez-lui “  – un appartement Haussmanien du 19è siècle donnant sur le Cours Cambronne à Nantes –  était en cours de rénovation. 

Une belle hauteur sous plafond, un parquet chêne pointe de Hongrie entièrement refait à neuf, de grandes ouvertures sur l’extérieur… La dynamique esthétique pour cette mission de décoration d’intérieur et d’ameublement était évidente : nous allions poursuivre dans la ligne contemporaine et raffinée des agencements.

La décoration comme proposition d’un art de vivre

Le client souhaitait ne pas multiplier les pièces de mobilier, et tendre vers un résultat sobre induisant un art de vivre détendu et non convenu. 

Comme pièces maîtresse du salon, un canapé Togo et sa chauffeuse donnent le ton. Toutes deux tapissées d’un velours de coton, gris anthracite pour l’un, vert bouteille pour l’autre, ces deux pièces iconiques du Design font écho à la palette colorée des murs. Le velours à cette fabuleuse caractéristique de rendre chatoyantes les couleurs les plus sombres.

Au sol un tapis en laine tissé à la main apporte de la vibration, de la matière, et de la chaleur, et assied le salon dans ce grand volume intérieur.

Côté cuisine, cinq fauteuils orangés-cuivrés apportent du contraste et du dynamisme pour l’œil, et  appellent à la convivialité d’un repas partagé.

Enfin, en résonance avec le claustra séparatif en acier oxydé, et comme des points finaux à ce projet de décoration d’intérieur, deux généreux dômes surplombent de part et d’autre la cuisine et le séjour, et viennent éclairer avec élégance l’ensemble.


Décoration intérieure de bureaux professionnels à Nantes

Chez Cairn Ingénierie

Décorer une salle de repos d’entreprise avec des pièces de seconde main

S’aérer l’esprit, faire une pause, interagir avec les autres, s’affaler, boire un café… 

Création d’un salon de repos d’entreprise pour ingénieur.e.s  passionné.e.s !

Ils conçoivent nos bâtiments de demain en s’engageant chaque jour pour une architecture responsable et innovante. Comment leur rendre hommage au travers d’un espace humble et chaleureux ?

Sans intervenir sur les sols, ni sur les murs ou plafonds (bureaux situés en Espace entreprises), l’exercice était ici de créer un lieu de détente qui ait une âme, du sens ; avoir recours à du mobilier et des objets de seconde main (et locaux) a donc été une évidence, et une démarche vivement soutenue par l’ensemble de l’équipe.

L’ambiance finale s’est dessinée au fil des recherches et trouvailles : Le résultat est moderniste, un brin masculin.

Une décoration d’intérieur qui privilégie les matériaux nobles

Les orangés, ocres et autres déclinaisons de bruns se répondent d’un meuble à l’autre. Les nuances de gris clair et de blanc adoucissent l’ensemble et font le lien avec l’enveloppe du lieu, et le noir, présent par touche, apporte du caractère et de la structure à l’ensemble. Le tapis Kilim vient quant à lui affirmer le parti pris esthétique et asseoir le tout. 

Enfin, la lumière naturelle dont on bénéficie et l’éclairage tamisé que confère la lampe d’architecte (clin d’œil aux partenaires clés des projets de l’entreprise) font oublier les dalles lumineuses du plafond. 

Tissu, cuir, bois ciré, vernis ou brut, métal noir… J’ai orienté mes choix en privilégiant des matériaux nobles, gages de qualité et intemporels, et des formes franches et pures voire brutalistes. Les objets et meubles interagissent entre eux, racontent une nouvelle histoire, jusqu’à nous faire oublier la neutralité des lieux.

Comme un salon à soi…intime…et unique.

Pour ce projet de décoration d’intérieur, j’ai volontairement limité la zone de recherche à un rayon maximum de 100 km de Nantes, afin de rester dans la cohérence du projet : la plupart des éléments ont été chinés ici à Nantes.

Cette démarche illustre bien les fondements de mon travail de décoratrice d’intérieur et ensemblière : associer, composer et créer des intérieurs à vivre en jouant avec les éléments, les époques, les codes et le langage des Arts Décoratifs ; Cette posture demande d’envisager le beau dans tout, et partout.


Décoration intérieure d’agences immobilières, à Nantes

Chez Blot Immobilier Nantes

Une décoration intérieure élégante et chaleureuse ouverte à tous

À Nantes, les agences BLOT Immobilier sont portées par Cécile et son mari. Cécile souhaitait offrir à ses clients ainsi qu’à ses collaborateurs un cadre de travail chaleureux et élégant amenant naturellement au bien-être des uns et des autres.

A cœur de collaborer avec les acteurs locaux, c’est avec une vision très claire du rendu final souhaité et un goût accru pour le raffinement qu’elle est venue jusqu’à moi. En tant que décoratrice d’intérieur, j’ai alors œuvré dans la continuité du travail des architectes chargés du design plus global des lieux pour finaliser l’identité intérieure de ces agences BLOT Immobilier, ici à Nantes.

Détails laitonnés, bois naturels ou teintés, verre soufflé, fumé coloré, velours de coton, finesse des lignes, courbes modernes ou iconiques, assise enveloppante, éclairages indirects…et de la couleur ! 

Le résultat est doux, élégant et chaleureux ; il invite à la discrétion et à la confidence…et à la rêverie d’un futur foyer à soi ! Le client s’y sent accueilli, écouté et accompagné. La mission est remportée !

Le décorateur d’intérieur : son rôle, ses objectifs

Lorsqu’il conçoit des espaces destinés à recevoir du public, le décorateur d’intérieur crée une identité visuelle décorative reconnaissable et porteuse d’un message fort, à l’image des valeurs de l’entreprise commanditaire. Par le choix des couleurs, des tissus et finitions de surfaces, par le mobilier, il met en image et en forme une intention. Que ce soit dans le cas d’un hôtel, d’un magasin ou encore comme ici, d’une agence immobilière, les utilisateurs, en pénétrant les lieux, vont vivre une expérience unique et marquante qui peut être ludique, apaisante, enveloppante… et qui par processus d’identification déclenchera alors l’envie de faire affaire ou de consommer par exemple.

Projets réalisés pour le compte d’ I.C.D.Bensimon.


Projet événementiel de décoration intérieure pour la France Design Week

Exposition ‘Sens et Émotions’

Une décoration onirique 

La France Design Week est un événement naissant qui s’inscrit dans le prolongement de la très réputée Paris Design Week. Avec la volonté de valoriser la créativité et l’innovation sur l’ensemble du territoire français, l’évènement vise à promouvoir le design sous toutes ses formes : Design d’espace, design produit, design culinaire, design végétal, design numérique, design thinking, design industriel ou artisanal, … 

Je suis très honorée d’avoir pu participer à cette 3ème édition.

En tant que décoratrice d’intérieur, ensemblière et designer, je me considère un peu comme un metteur en scène de l’habitat. Je travaille quotidiennement en étroite collaboration avec les designers, artisans et créateurs et je conçois des décors à vivre où les objets et les éléments entrent en dialogue et interagissent avec l’espace et ses occupants.

Pour l’occasion, j’ai choisi ici de mettre en scène quelques objets et pièces de mobilier uniques et riches de sens, issus de la scène du design et de la création nantaise, en y articulant tout autour un décor onirique. 

Un pavillon théâtralisé par la décoratrice d’intérieur que je suis 

Souhaitant faire découvrir au plus grand nombre mon travail en décoration d’intérieur, j’ai alors imaginé une tente façonnée d’étoffes d’ameublement (mon matériau de prédilection), comme une caricature poétisée de l’habitat, dans sa ligne la plus naïve…Un toit, un mur, symboles sécurisants d’un logis à soi, ouvert sur l’extérieur. Garnie de végétaux sauvages glanés cet été dans les talus en bordure de Nantes, mon installation questionne l’art de s’émerveiller et de trouver du beau dans tout ce qui nous entoure, en bénéficiant de ce que la terre nous offre, pour l’habiter avec plus de connexion et d’humilité.

Au cœur de ce pavillon théâtralisé, une sélection de formes à vivre et à utiliser dans l’habitat d’aujourd’hui, conçues avec respect de l’environnement : un choix de matériaux, du réemploi ou de la valorisation de chutes, une fabrication engagée et locale, une production raisonnée, un geste, du sens…Ces pièces du quotidien se répondent pour former un ensemble élégant et résolument contemporain qui se détache du décor environnant, par contraste assumé, à la fois questionnant et valorisant.

Comment créer une émotion entre l’objet et son espace, et sublimer le fond autant que la forme ? Une émotion qui fera alors naître l’appropriation, le chez soi …